Nos réponses

Nous cherchons à satisfaire entièrement nos clients et avons à cœur de répondre à vos questions.

LA SÉCURITÉ DE NOS PRODUITS

LA SÉCURITÉ DE NOS PRODUITS 

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits, en veillant à ce qu’ils soient conçus en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Une trentaine de personnes travaillent quotidiennement à la sécurisation et réglementation de nos produits. Cette démarche débute dès la phase de conception et continue pendant toute la durée de la commercialisation des produits. 

Nous évaluons la sécurité de nos produits par l’étude approfondie de chacune de leurs matières premières, qui doivent être parfaitement définies en termes de qualité. Nos ingénieurs agronomes internes auditent régulièrement nos producteurs et nos fournisseurs afin d'assurer une adéquation totale avec notre charte interne très stricte. Une équipe dédiée d’experts (toxicologues, dermatologues, ophtalmologues, médecins...) évalue chaque produit avant qu'il ne soit lancé sur le marché. 

L’efficacité et la sécurité de nos produits sont complétées par des études cliniques (plus de 1200 par an) qui sont réalisées par des instituts indépendants.

L'OCCITANE EN PROVENCE

LES INGRÉDIENTS L'OCCITANE EN PROVENCE

La fabrication de nos produits L'OCCITANE en Provence privilégie l'utilisation des ingrédients suivants :

  • INGRÉDIENTS DE PROVENCE ET DE MÉDITERRANÉE
  • PLUS DE 40 HUILES ESSENTIELLES comme l’Immortelle, la lavande, le cade, le myrte, le romarin ou l’angélique
  • LES EAUX FLORALES comme la verveine, la rose, la lavande ou l’immortelle
  • LES MACÉRATS VÉGÉTAUX 
  • PLUS DE 20 HUILES VÉGÉTALES comme l’amande douce, l’onagre ou la bourrach
  • LES BEURRES VÉGÉTAUX comme le karité, le coco ou l’amande
  • LES EXTRAITS DE PLANTES comme les extraits huileux ou les extraits aqueux
  • LES EXFOLIANTS NATURELS comme le sucre, le sel et les coques d’amande
  • LES ANTIOXYDANTS NATURELS et plus particulièrement un extrait de romarin
  • LES GÉLIFIANTS NATURELS
  • LES COLORANTS MINÉRAUX
  • LES INGRÉDIENTS SANS OGM
  • LES INGRÉDIENTS SANS GLUTEN
  • LES INGRÉDIENTS BIODÉGRADABLES
  • L’EAU PURIFIÉE ET DOUCE POUR LA PEAU obtenue par une technique de triple filtration

Nous n'utilisons AUCUN de ces ingrédients dans nos produits L'OCCITANE en Provence :

  • LES MATIÈRES D’ORIGINE ANIMALE à l’exception des produits issus de la ruche comme le miel, la propolis et la gelée royale
  • LES PARABÈNES (des agents de conservation) car ils sont suspectés d’être perturbateurs endocriniens
  • LE TRICLOSAN (un agent de conservation) car il est suspecté d’être un perturbateur endocrinien
  • LA DMDM HYDANTOÏNE (un agent de conservation) car il génère le formaldéhyde classé CMR (Cancérigène Mutagène et Reprotoxique) 
  • LE BHA (Butylated Hydroxyanisole) (un antioxydant) car il est suspecté d’être un perturbateur endocrinien
  • LES BHT (Butyl Hydroxy Toluène) (un antioxydant) car il est suspecté d’être un perturbateur endocrinien 
  • LES BENZOPHÉNONES 1 ET 3 (des filtres solaires anti-UV) car ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens et reconnus dangereux pour l'environnement, notamment les coraux 
  • LA CYCLOTÉTRASILOXANE (D4) (une silicone qui améliore la texture d'un produit) car il est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien et très polluant pour l’environnement 
  • LES PHTALATES (des agents fixateurs) car ils sont suspectés d’être perturbateurs endocriniens
  • LES MICROBILLES (des particules plastiques solides utilisées dans les produits exfoliants et les produits de nettoyage) car ils sont dangereux pour l’environnement, notamment les milieux aquatiques

Notre objectif est de créer des produits de haute qualité qui soient sûrs, efficaces et agréables pour nos consommateurs. Pour ce faire, nous utilisons des ingrédients qui, par leurs propriétés propres, améliorent la qualité de nos produits. 

Nous cherchons en permanence des alternatives plus naturelles et écologiques pour remplacer les ingrédients ci-dessous, et nous vous certifions que tous nos produits L’OCCITANE en Provence sont en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde :

  • LES ALLERGÈNES (présents dans les parfums ou les extraits naturels de plantes, leur mention est obligatoire, même à très faible concentration) 
  • LE DISODIUM EDTA (un stabilisant qui contribue à la stabilité de la formule au fil du temps lorsqu'il est utilisé avec d'autres ingrédients)
  • L’ÉTHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE (un filtre solaire anti-UV qui protège la peau et les produits cosmétiques contre les rayons nocifs du soleil)
  • LES PARFUMS (nos parfums sont majoritairement construits autour d’un cœur d’essences naturelles et respectent tous une charte restrictive en terme de composants comme l’interdiction des phtalates, des muscs polycycliques, des hydrocarbures aromatiques ou polycycliques HAP)
  • LES HUILES MINÉRALES (des corps gras qui améliorent la sensorialité et préservent la qualité de la formule au fil du temps)
  • LES PEG (certains sont des émulsionnants qui apportent une texture agréable et qui préservent la qualité de la formule dans le temps ; d’autres sont des agents nettoyants ou moussants qui aident à la formation de la mousse lors de l’application du produit)
  • LE PHÉNOXYÉTHANOL (un conservateur qui préserve la qualité de la formule au fil du temps)
  • LE PHMB Polyhexaméthylène Biguanide (un conservateur qui préserve la qualité de la formule au fil du temps)
  • LES SILICONES (des silicones qui apportent une texture soyeuse, ainsi qu'un fini doux et non collant, tout en facilitant l'application)
  • LES SULFATES (des émulsionnants ou moussants qui apportent une texture agréable et qui contribuent à la répartition uniforme du produit lors de son utilisation et préservent la qualité et la stabilité de la formule dans le temps)

Pour vous rassurer encore plus, vous trouverez plus d'informations sur ces ingrédients dans cette section du site internet.

LE RECYCLAGE

LE RECYCLAGE

L’OCCITANE est consciente depuis toujours de l’impact des emballages et de l’importance fondamentale de l’éco-conception et du recyclage. C’est pourquoi, depuis plus de 10 ans, nous lançons des initiatives telles que les produits en éco-recharge, le recyclage en magasin et le lancement de notre premier flacon fabriqué à 100 % en plastique recyclé. Cela reste notre priorité et nous continuons à intensifier et à améliorer nos efforts.

Nous nous battons pour mettre en place une économie circulaire afin que tous les matériaux utilisés puissent avoir une seconde vie. Pour cela, nous visons à rendre le recyclage plus accessible tout en explorant des solutions novatrices pour recycler tous les types d’emballages, y compris ceux qui ne sont actuellement pas acceptés par les installations de recyclage standard. 

Nous avons introduit les éco-recharges en 2008 et nous proposons actuellement 15 produits L’OCCITANE sous cette forme. En plus d’utiliser jusqu’à 90 % de matériaux en moins que les emballages originaux (soit l’économie de 121 tonnes en 2018 !), les éco-recharges réduisent les émissions de CO2 en réduisant la quantité de produit transporté.

L’OCCITANE a établi un partenariat avec TerraCycle® dès 2014 pour proposer des installations de recyclage en magasin pour les récipients de produits cosmétiques vides. Nous proposons actuellement le recyclage en magasin dans tous nos magasins en France, en Australie, au Royaume-Uni et en Irlande, ainsi que dans pratiquement tous nos magasins aux États-Unis et au Canada et dans plusieurs magasins au Brésil. C’est au total 30 % de nos magasins qui sont ainsi concernés dans le monde et nous continuons à élargir l’offre vers de nouveaux pays, avec un objectif de 100 % de nos magasins en 2025.

Nous travaillons depuis de nombreuses années à augmenter le pourcentage de plastique recyclé dans nos flacons, et nous avons atteint actuellement un niveau de 30 %, l’objectif étant d’atteindre 100 % de plastique recyclé en 2025. Nous nous sommes également fixé comme objectif de relever de 84 % actuellement à 100 % en 2025 le pourcentage de plastique techniquement recyclable dans nos emballages, tout en continuant à travailler avec des fournisseurs spécialisés pour concevoir des emballages plus légers donnant de manière générale la priorité aux matériaux recyclés.

L’OCCITANE se préoccupe très sincèrement du bien-être de notre planète et s’engage pour protéger la biodiversité et la nature. Le recyclage est l'une de nos priorités et nous agissons de manière responsable pour avoir un impact minimal sur l’environnement à chaque étape du cycle de vie de nos produits.

LES ALLERGENES

LES ALLERGENES

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les allergènes sont des substances que le corps humain ne reconnait pas et qui peuvent causer une réaction défensive. Ils peuvent être naturels ou synthétiques et sont le plus souvent inoffensifs. Les produits cosmétiques peuvent, dans très peu de cas provoquer des réactions allergiques, notamment des allergies de contact. Les réactions sont toutefois rares et complètement réversibles. Elles se limitent généralement à l’endroit où le produit a été appliqué.

Le règlement européen (CE) n° 1223/2009 a publié une liste de 26 substances allergènes pouvant être identifiées dans les parfums et les huiles essentielles. Il stipule que les consommateurs doivent être informés de la présence de ces substances dans la liste des ingrédients du produit. Pour les produits sans rinçage, la présence de la substance doit être clairement indiquée lorsque sa concentration dépasse 0,001 %. Pour les produits avec rinçage, elle doit être indiquée lorsque sa concentration dépasse 0,01 %. 

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte limite l’utilisation d’allergènes dans nos produits L'OCCITANE en Provence et garantit que les consommateurs aient accès à suffisamment d’informations. De plus, nous avons identifié un certain nombre de substances autorisées particulièrement controversées et avons décidé de les bannir de nos produits. Parmi elles figurent le lyral (hydroxyisohexyl 3-cyclohexène carboxaldehyde) et le lillal (butylphenyl methylpropional).

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

LE DISODIUM EDTA

LE DISODIUM EDTA

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Le disodium EDTA est un agent chélatant dont les molécules peuvent former plusieurs liaisons avec un seul ion métallique, les empêchant d’adhérer à une surface telle que la peau ou les cheveux. Il est utilisé dans certains produits cosmétiques car, lorsqu’il est associé à d’autres substances, il peut avoir un rôle de stabilisateur. 

L’utilisation du disodium EDTA fait débat car cette substance est considérée comme néfaste pour l’environnement.

En Europe, selon le règlement (CE) n°1223/2009, le disodium EDTA n’étant pas considéré comme dangereux ou nocif aucune restriction n’est appliquée. Cependant, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) a mené une étude afin d’étudier l’impact de cette substance sur les enfants, et un taux maximal de sécurité doit encore être défini.

En dehors de l’Europe, aux États-Unis, la Cosmetic Ingredient Review (CIR) a réalisé en 2002 une étude et a déterminé que le disodium EDTA pouvait désormais être utilisé sans danger dans les produits cosmétiques, à condition que la concentration n’excède pas 1 %.

Le disodium EDTA est également utilisé comme un Additif alimentaire pouvant être employé dans la fabrication des denrées destinées à l’alimentation humaine (21CFR172.135).

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Ainsi, nous utilisons le disodium EDTA uniquement à une concentration inférieure à 10 fois le taux maximal autorisé par le CIR.

L'ÉTHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE

L'ÉTHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE 

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

L’éthylhexyl methoxycinnamate est un filtre solaire autorisé dans les produits cosmétiques du monde entier, à condition que les concentrations utilisées correspondent à celles définies à la suite d’études scientifiques.

Lorsqu’il est utilisé à des concentrations supérieures à la limite autorisée, l’éthylhexyl methoxycinnamate pourrait être défini comme ayant un potentiel effet au niveau endocrinien. Des études sont actuellement en cours afin d’évaluer davantage ce point. Des recherches sont également menées afin de déterminer l’impact des écrans solaires chimiques sur l’environnement, et notamment le corail. 

En Europe, l’éthylhexyl methoxycinnamate est autorisé uniquement à des concentrations n’excédant pas 10 %. 

L’OCCITANEen Provence n’utilise l’éthylhexyl methoxycinnamate que dans certains produits solaires, et uniquement à des concentrations 15 % inférieures à la limite de la concentration autorisée. Il peut également être ajouté en tant que filtre UV dans certains gels douche et shampoings à des quantités très limitées afin de protéger la formule des rayons UV.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

LES PARFUMS

LES PARFUMS

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les ingrédients parfumants, également connus sous le nom de « parfum », sont les composants olfactifs des parfums et des eaux de toilette. Ils sont utilisés dans les produits cosmétiques afin de leur donner une odeur agréable.

Les parfums peuvent parfois provoquer des réactions allergiques, notamment des allergies de contact. Les réactions sont toutefois rares, complètement réversibles et se limitent généralement à l’endroit où le produit a été appliqué. 

Pour des raisons de confidentialité, les parfumeurs ne dévoilent pas la composition des parfums, c’est pourquoi la présence de parfums dans les produits cosmétiques est simplement indiquée par « parfum » dans la liste des ingrédients. La présence d’allergènes est également indiquée.

Le règlement européen (CE) n°1223/2009 a publié une liste de 26 substances allergènes. Il stipule que les consommateurs doivent être informés de la présence de ces substances dans la liste des ingrédients des produits. Pour les produits sans rinçage, la présence de la substance doit être clairement indiquée lorsque sa concentration dépasse 0,001 %. Pour les produits avec rinçage, elle doit être indiquée lorsque sa concentration dépasse 0,01 %. 

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte limite ou interdit l’utilisation de certaines substances et garantit que les consommateurs aient accès à suffisamment d’informations. De plus, nous avons identifié un certain nombre de substances autorisées particulièrement controversées et avons décidé de les bannir de nos produits L'OCCITANE en Provence. Parmi elles figurent le musc polycyclique, les hydrocarbures polycycliques, les phtalates, le BHA et le BHT ainsi que certains allergènes tels que le lyral et le lilial. Nous interdisons également l’utilisation de parfums dans les produits pour le contour des yeux et le siège et avons mis en place des restrictions spécifiques pour les produits pour bébés, d’hygiène intime et pour peaux sensibles.

La composition des parfums que L’OCCITANE en Provence utilise est conforme aux normes de l’IFRA (Association Internationale de Parfum). Nous veillons à ce que nos fournisseurs respectent les exigences de sécurité en matière de parfums et que nos équipes internes vérifient la conformité règlementaire de nos parfums selon des spécifications internes strictes. Nous garantissons également la sécurité de nos produits parfumés grâce à la réalisation de tests cliniques. Grâce à cette procédure de double vérification, L’OCCITANE en Provence est en mesure de garantir la sécurité de ses produits parfumants.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.
 

LES HUILES MINÈRALES

LES HUILES MINÈRALES

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les huiles minérales sont des hydrocarbures issus du pétrole, listées généralement HYDROGENATED MINERAL OIL, PARAFFINUM LIQUIDUM, MINERAL OIL, PARAFFIN. Elles peuvent être utilisées dans les produits cosmétiques pour leurs propriétés viscosantes, antistatiques, émollientes et en tant que solvant ou qu’agents de protection de la peau. 

L’utilisation des huiles minérales fait débat car elles sont considérées comme néfastes pour l’environnement. 

En Europe, selon le règlement (CE) n° 1223/2009, rien ne restreint actuellement l’utilisation des huiles minérales dans les produits cosmétiques, à condition que le fabricant connaisse l’ensemble du processus de raffinage de ladite substance, de façon à agir en conformité avec les exigences du Copila (Association européenne des produits cosmétiques et des parfums). Pour les produits à usage oral et de soin pour les lèvres, il est recommandé que les fabricants utilisent uniquement les hydrocarbures minéraux pour lesquels une dose journalière admissible (DJA) a été définie.

En dehors de l’Europe, aux États-Unis, la Proposition 65 stipule que la paraffine liquide peut être utilisée uniquement si elle est hautement raffinée.

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte interdit l’utilisation des huiles minérales dans la majorité de nos produits L'OCCITANE en Provence. Cependant, dans certains produits de soin pour les lèvres, et dans certaines concrètes de parfum, nous autorisons la présence de certaines huiles minérales soigneusement sélectionnées, à condition qu’une DJA ait été définie et uniquement à des concentrations inférieures à cette dose. 

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

LES PEGS

LES PEGS

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les PEGs appartiennent à la famille des composés éthoxylés. Ils sont utilisés dans les produits cosmétiques pour leurs propriétés émulsifiantes, épaississantes et moussantes. Néanmoins, le processus d’éthoxylation est considéré comme néfaste pour l’environnement.

Il n’existe actuellement aucune règlementation relative à l’utilisation des PEGs dans les produits cosmétiques. En 2010, la CIR (Cosmetic Ingredient Review)* a évalué la sécurité de ces composés et en a conclu que l’utilisation des PEGs dans les produits cosmétiques ne présentait aucun danger, à condition de respecter les concentrations recommandées pour chaque catégorie de produit.

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte limite l’utilisation des PEG dans nos produits L'OCCITANE en Provence. 

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

*La CIR étudie chaque composé chimique tel qu’il est utilisé dans les produits cosmétiques. Elle analyse et évalue la sécurité des ingrédients cosmétiques de façon ouverte et impartiale et publie ses résultats dans des publications scientifiques évaluées par des pairs.
 

LE PHÉNOXYÉTHANOL

LE PHÉNOXYÉTHANOL  

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Le phénoxyéthanol est un conservateur utilisé dans les produits cosmétiques pour limiter la croissance des bactéries, apprécié surtout pour sa capacité de protéger contre des bactéries, des levures et voire des moisissures. Compatible avec de nombreuses textures de formules, il est considéré comme facile à incorporer et n’induit que peu d’impact sur la stabilité et l’odeur de la formule.  

Le phénoxyéthanol est considéré comme potentiellement néfaste car il peut provoquer des réactions allergiques sur la peau si la concentration utilisée est trop importante. Cette substance est également suspectée d’être un potentiel perturbateur endocrinien, néanmoins le dernier avis du comité scientifique la déclare sûre pour la santé à un certain pourcentage.

Le Règlement cosmétique européen sur les produits cosmétiques (CE) 1223/2009 autorise l’utilisation du phénoxyéthanol en tant que conservateur à une concentration maximale de 1,0 %. En octobre 2016*, le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs** a également confirmé que le phénoxyéthanol ne présentait aucun danger en tant que conservateur, à condition que la concentration n’excède pas 1,0 %.

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Nous utilisons le phénoxyéthanol dans nos produits L'OCCITANE en Provence uniquement à des concentrations significativement inférieures au taux maximal autorisé, c’est-à-dire entre 10% et 80 % moins que le taux autorisé. 

Pour vérifier que le produit soit sùr pour pour nos consommateurs, nous réalisons des tests cliniques pour valider la sécurité du produit final.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

*CSSC/1575/16 – version finale du 6 octobre 2016

**Comité de scientifiques indépendants qui conseille la Commission européenne dans l’élaboration de politiques à partir d’éléments de preuve en fournissant une évaluation des risques et des avis scientifiques sur des thématiques liées à la santé publique, à la sécurité et à l’environnement.


 

 

LE POLYAMINOPROPYL BIGUANIDE

LE POLYAMINOPROPYL BIGUANIDE    

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Le polyaminopropyl biguanide (PHMB) est utilisé dans certains produits cosmétiques en tant que conservateur pour les protéger contre la contamination des microbes tels que les bactéries et les champignons. Cette substance est suspectée par les autorités européennes en charge des substances chimiques comme étant susceptible de présenter des risques pour la santé humaine.

En Europe, selon le Règlement CE n°1223/2009, le PHMB est autorisé en tant que conservateur à condition que la concentration soit inférieure ou égale à 0,3 %. Le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) prend plus de précautions, cependant, et recommande d’utiliser des conservateurs dans les produits cosmétiques uniquement à une concentration qui est inférieure ou égale à 0,1 %.

En dehors de l’Europe, en Asie du Sud-Est, en Chine, à Taïwan, en Australie et au Brésil, les mêmes restrictions s’appliquent. En effet, le PHMB peut être utilisé en tant que conservateur, à condition que la concentration n’excède pas 0,3 %. Cependant, en Corée, la concentration maximale autorisée est de 0,05 % (sauf pour les produits en spray). Au Japon, elle est de 0,09 %.

L’OCCITANE en Provence référence actuellement trois produits, dans lesquels l’on peut retrouver d’infimes traces de PHMB, dont les concentrations sont très inférieures aux seuils imposés par la règlementation (Concentré de Lait AMANDE, Mousse Mains & Corps Ultra Riche KARITÉ et Crème Pieds Peaux Sèches KARITÉ). Nous avons donc décidé de définitivement remplacer ces substances et de reformuler ces trois produits.

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Nous avons interdit le PHMB dans cette charte.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

LES SILICONES

LES SILICONES

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les silicones sont une famille d’hydrocarbures liquides fabriqués à partir de silice. Elles peuvent être utilisées dans les produits cosmétiques pour leurs propriétés antistatiques, émollientes, hydratantes, solvantes, pour la viscosité ou pour conditionner les cheveux.  

Certaines silicones, sont considérées comme potentiellement néfastes pour l’environnement. Il existe également des silicones qui sont suspectées d’être occlusives et d’autres qui peuvent présenter des risques pour la santé humaine.

Il existe plusieurs types de silicones que l’on peut reconnaitre facilement par leurs noms INCI qui finissent la plupart du temps par « cone » ou « siloxane » :

1. La cyclotétrasiloxane est classée comme CMR2*, elle n’est donc pas autorisée en Europe, sauf en tant qu’impureté techniquement inévitable. En dehors de l’Europe, il n’existe actuellement aucune restriction vis-à-vis de l’utilisation de la cyclotetrasiloxane dans les produits cosmétiques. 

2. La cyclometicone renvoie au cyclohexasiloxane et au cyclopentasiloxane. Pour la cyclohexasiloxane, il n’existe aucune règlementation dans le secteur cosmétique. Concernant la cyclopentasiloxane, d’après l’avis révisé du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs** et le Règlement cosmétique européen sur les produits, leur utilisation ne présente aucun danger, sauf dans les produits pour cheveux et les produits solaires en spray. En dehors de l’Europe, il n’existe actuellement aucune restriction vis-à-vis de l’utilisation du cyclopentasiloxane dans les produits cosmétiques. 

3. Pour la diméthicone, il n’existe aucune restriction concernant son utilisation dans les produits cosmétiques. 

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte interne ne permet pas l’utilisation de cyclotétrasiloxane dans nos produits L'OCCITANE en Provence ; et limite la concentration de cyclopentasiloxane dans nos produits sans rinçage et l’interdit dans nos aérosols, nos sprays et nos produits en poudre. Nous utilisons la diméthicone et la cyclohexasiloxane dans certains de nos produits pour améliorer leur texture, mais nous appliquons des restrictions toxicologiques afin d’assurer la sécurité du consommateur et de protéger l’environnement.

Nous veillons à scrupuleusement respecter la règlementation propre au secteur et limitons l’utilisation de silicones à des concentrations bien en-dessous de celles autorisées.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et le Groupe L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

*La législation européenne sur les produits cosmétiques contient des dispositions sur l’utilisation des substances classées comme carcinogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (substances CMR) dans les produits cosmétiques. En général, l’utilisation de substances classées CMR est interdite, sauf exception. De façon générale, il est interdit d’utiliser les substances classées comme substances CMR de catégorie 1A, 1B ou 2 dans les produits cosmétiques.
 

LES SULFATES

LES SULFATES

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Les sulfates, tels que le sodium lauryl sulfate (SLS), le sodium laureth sulfate (SLES) et l’ammonium lauryl sulfate (ALS), sont des surfactants qui facilitent à mélanger plusieurs différents ingrédients. Ils sont utilisés dans certains produits cosmétiques pour leurs propriétés nettoyantes et moussantes.

L’utilisation des sulfates fait débat car elles sont susceptibles de provoquer des irritations oculaires ou cutanées. Le SLES fait également partie de la famille des composés éthoxylés qui sont connus pour avoir un procédé de fabrication néfaste pour l’environnement.

En Europe, selon le Règlement (CE) n°1223/2009, l’utilisation de ces substances n’est pas limitée. En dehors de l’Europe, le Cosmetic Ingredient Review (CIR) a approuvé la sécurité de ces substances en 1983, à condition qu’elles soient utilisées dans les produits avec rinçage. Aux États-Unis, la concentration conseillée pour les produits sans rinçage ne doit pas excéder 1 %. La CIR a reconfirmé cette règlementation en 2002, après avoir mené des études complémentaires.

L’OCCITANE en Provence a toujours considéré la sécurité du consommateur et la protection de l’environnement comme une priorité fondamentale et a donc élaboré sa propre charte. Cette charte interdit l’utilisation du SLS dans nos produits L'OCCITANE en Provence, nous limitons l’utilisation de SLES et très peu de nos formules contiennent encore de l’ALS. Lorsque cela est possible, nous substituons ces composés par des surfactants d’origine naturelle n’appartenant pas à la famille des composés éthoxylés.

Le référentiel Ecocert sur les produits cosmétiques biologiques interdit l’utilisation du SLES dans tous les produits cosmétiques biologiques. Notre marque Melvita est une marque de cosmétiques biologiques ; il n’y a donc pas de SLES dans les produits Melvita.

Le règlement cosmétique européen est compté parmi les plus stricts du monde et le Groupe L’OCCITANE agit en parfaite conformité avec la réglementation en vigueur. Nous essayons d’anticiper les évolutions réglementaires et adaptons nos produits en fonction afin de garantir leur sécurité. Nous recherchons sans cesse des alternatives plus naturelles et écologiques, et nous nous efforçons de remplacer ces substances dans la mesure du possible.

LES TESTS SUR ANIMAUX

LES TESTS SUR ANIMAUX

Le Groupe L’OCCITANE est contre les tests de produits cosmétiques sur les animaux depuis plus de 40 ans. Nous n'avons jamais testé nos produits, nos ingrédients actifs ou nos matières premières sur les animaux, quelle que soit la phase du développement de produit ou du processus de fabrication.

Le Groupe est fondamentalement contre les tests de produits cosmétiques sur les animaux dans le monde entier. En Chine, où nos produits sont distribués, les autorités imposent que certains produits cosmétiques vendus sur le marché fassent l'objet de tests, considérant qu'il s'agit du meilleur moyen pour garantir la sécurité des consommateurs en Chine. 

Ces tests ne sont pas réalisés par L'OCCITANE. Ils sont réalisés par des laboratoires chinois agréés par les autorités locales, sur un nombre limité d'animaux.

Pour faire avancer la situation, l'industrie cosmétique est en train de développer sa relation avec les autorités chinoises avec l'objectif de supprimer la totalité de ces tests. L'industrie s'est engagée avec les autorités compétentes, ainsi que certaines associations pour la protection animale, pour évoquer des processus alternatifs, comme ceux déjà pratiqués en Europe où les tests sur animaux ne sont plus autorisés. 

Ces échanges constructifs ont conduit à l’évolution de la réglementation chinoise et, depuis le mois de juin 2014, les tests pour les produits cosmétiques courants fabriqués ou conditionnés localement (shampooings, parfums…) sont interdits. Une autre étape importante a été annoncée en novembre 2016 quand la CFDA (China Food and Drug Administration) a autorisé le premier usage d'une alternative aux tests sur les animaux (AAT) pour l'analyse de sécurité de certains ingrédients en cosmétique. Actuellement,  le NIFDC (National Institute for Food and Drug Control) est en train de considérer l'acceptation d'autres moyens alternatifs aux tests sur les animaux (AAT).

Afin d'approfondir notre engagement pour mettre fin aux tests sur les animaux, le Groupe L'OCCITANE s'est associé à l'Institut des Sciences In Vitro (IIVS). Cet institut a un programme actif en Chine dédié à la promotion de l'utilisation et l'acceptation réglementaire de l'AAT. Vous trouverez plus d'informations sur ce programme sur le site de l'IIVS

Nous sommes persuadés que ce dialogue ouvert avec les organisations chinoises va influencer positivement la réglementation chinoise et ainsi mettre fin aux tests sur les animaux.

L'HUILE DE PALME

L'HUILE DE PALME

L'OCCITANE en Provence et Melvita (Laboratoires M&L) n'achètent et n'utilisent pas directement l'huile de palme dans leurs formules.

L'huile de palme provient du fruit du palmier à huile. Il est principalement utilisé dans les produits alimentaires, mais peut être trouvé dans certains cosmétiques et produits de soins personnels. Son indice élevé de saponification et sa forte concentration en acide laurique sont utilisés pour rendre le savon dur et lui conférer des propriétés nettoyantes et moussantes.

La culture intensive des palmiers à huile peut avoir des conséquences majeures sur l'environnement et la biodiversité.

L'OCCITANE en Provence et Melvita (Laboratoires M&L) n'achètent et n'utilisent pas directement l'huile de palme dans leurs formules, mais nos copeaux de savons et certains dérivés (comme les tensioactifs aux propriétés moussantes) peuvent en contenir. Néanmoins, les volumes utilisés par notre activité sont très faibles au regard de la consommation mondiale, tous segments confondus. 

Nous nous engageons à respecter nos valeurs et à garantir la qualité, la traçabilité et la durabilité de nos filières végétales. C’est pourquoi nous avons mis en place plusieurs initiatives pour une utilisation responsable d’huile de palme dans nos produits. 

Depuis 2011, L'OCCITANE en Provence et Melvita (Laboratoires M&L) sont membres de la RSPO (Roundtable for Sustainable Palm Oil), une organisation à but non lucratif qui réunit tous les acteurs de la filière de l’huile de palme. L’objectif de RSPO est de développer et de mettre en place des normes mondiales pour la certification d’une huile de palme durable. 

En 2014, nous avons lancé une démarche permettant de détecter la présence de dérivés de cette huile dans l’ensemble de nos matières premières. Nous travaillons actuellement à un plan d’action pour que 100 % de l'huile de palme contenue dans ces matières premières soient certifiées par la RSPO d’ici 2020, en accord avec les plus hauts niveaux de traçabilité. 

Depuis fin 2015, 100% de nos savons (à l'exclusion du savon à barbe et des formats spéciaux dédiés aux professionnels) sont formulés avec de l'huile de palme traçable et durable, selon l'un des niveaux de traçabilité les plus élevés définis par la RSPO.

LES MICROPLASTIQUES SOLIDES

LES MICROPLASTIQUES SOLIDES

Le Groupe L’OCCITANE s’engage à garantir la sécurité et l’efficacité de ses produits et à fabriquer des produits qui soient en totale conformité avec le règlement cosmétique européen, l’un des plus stricts au monde.

Nous avons cessé d'utiliser des microplastiques solides dans toutes nos formules. De ce fait, aucun de nos produits ne contient de microbilles de plastique.

Par principe, nous donnons la priorité aux ingrédients naturels. Nous utilisons ainsi des matériaux naturels tels que des coques d'amandes broyées ou de la poudre de noyaux d'abricot, comme alternatives aux microbilles plastiques.

Les réglementations européennes sont parmi les plus strictes au monde et nous respectons pleinement ces réglementations. Lorsque cela est possible, nous essayons d'anticiper les changements réglementaires et d'adapter nos produits en conséquence. Il est de notre responsabilité d’être à la pointe des développements scientifiques afin de pouvoir garantir la sécurité et l'efficacité de nos produits. 

 

Découvrir

Lire plus